The Gigi'$ Crew

*forum de discussion sur la mafia*
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 USA, Operation HEAT : coup de filet dans la famille Lucchese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xanax

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 36
Localisation : Parigi
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: USA, Operation HEAT : coup de filet dans la famille Lucchese   Ven 01 Aoû 2008, 03:01

Le 18 décembre 2007, dans le cadre d'une enquête baptisée « Operation HEAT », les autorités américaines arrêtaient un total de 32 personnes liées à la Famille Lucchese. Ils étaient accusés d'avoir raflé 2,2 milliards de dollars en paris, et ce sur une période de 15 mois, et d'avoir fourni de la drogue et des téléphones portables aux membres d'un gang, à l'intérieur d'une prison du New Jersey. Elles démontrent également que Joseph Perna était sous les ordres de son père et dirigeait les operations quotidiennes du réseau de jeu.
Les paris étaient concernaient divers sports, ainsi que des courses de lévriers, où encore des loteries illégales.
Les gérants du réseau de jeu donnaient aux joueurs des numéros de code qu'ils pouvaient utiliser pour placer leurs paris sur un numéro vert ou un site Internet, qui était tout deux connecté à un établissement du Costa Rica où les mises étaient comptabilisées. Les sommes étaient ensuite réglées dans le New Jersey, où des membres du réseau payaient ou collectaient l'argent des parieurs.
"Les accusés de la Famille Lucchese utilisaient des moyens sophistiqués pour essayer de cacher leur transactions,” déclara Gregory Paw, un représentant de la justice. “Mais ils collectaient les dettes avec les mêmes tactiques brutales qui ont toujours caractérisées le crime organisé, c'est-à-dire l'extorsion, la violence et l'usure.”
En effet, parfois les débiteurs étaient forcés de prendre des prêts aux gangsters, dont les taux d'intérêts atteignaient les 200 %.
Les enquêteurs interceptèrent une conversation téléphonique dans laquelle Joseph Perna, soldat de la Famille, ordonnait à son frère John de “trouver” un débiteur et de « faire un exemple... démoli-lui la gueule ».
Dans le cadre des arrestations, Les enquêteurs saisirent 10 propriétés et plusieurs véhicules de luxe. Ils confisquèrent également des armes à feux et une grenade.

Les principaux accusés sont ;

Joseph “Joey Dee” DiNapoli.

DiNapoli, né en 1935, est un membre réputé du panel de trois membres qui dirigent les opérations de la Famille Lucchese. Il a été impliqué, durant sa carrière, dans d'importantes affaires de racket de syndicat et d'usure. Dans les années 80, DiNapoli s'est lançé dans de nouvelles affaires. Avec son frère Louis, "Joey Dee" a mis au point trois entreprises de construction (plus précisément d'enlèvement d'amiante), dirigées par des hommes de paille, censés être des "minorités", (noirs, hispaniques, femmes) pour toucher des subventions. Ces entreprises gagnèrent illégalement des contrats pour des travaux dans des écoles, des hopitaux ou encore dans le métro. Les mafiosi obtinrent 5 millions de dollars de la part de la ville de New York. DiNapoli se trouvait parmi 73 personnes arrêtés en 2001, dans une enquête qui visait la Famille Genovese, dans lequel il fut jugé coupable de trafic de cigarettes de contrebande. Il fut libéré de prison fédérale en 1999 après avoir passé 29 mois derrière des barreaux pour fraude et usure.
Son frère, Louis DiNapoli, est un soldat de la Famille Genovese.

Matthew Madonna.

Madonna, né en 1935, est également un membre du panel dirigeant des Lucchese, qui a été créé par le boss emprisonné, Vittorio "Little Vic" Amuso, pour remplacer le rôle d'underboss. Matthew Madonna était un trafiquant d'héroïne qui fournissait le gangster Afro-Américain d'Harlem Leroy "Nicky" Barnes, un des plus grands dealers d'héroïne de New York. Madonna rencontra Barnes en 1959, alors que les deux hommes se trouvaient à la prison de Green Haven, dans l'Etat de New York. A l'époque, Madonna était un associé de la Famille Lucchese.
Madonna fournissait entre 20 et 30 kilogrammes d'héroïne par mois à Barnes, pendant plus de 5, jusqu'à ce que Madonna soit arrêté en 1975. Les deux boss sont accusés de blanchiment d'argent, de gangstérisme, jeu, et d'autres charges. Même si ils n'ont pas participés en personne au réseau de jeu, ils sont accusés de diriger la Famille et de prendre une partie des profits de tout ses membres.


Ralph Perna, 61 ans.

Ralph Perna est un capo de la Famille Lucchese base dans le New Jersey. En 1992, Perna fut condamné à 6 mois de prison en 1992 pour jeu illégal. En 1995, Ralph Perna était impliqué dans la corruption d'un jury, lors d'un procès contre des membres de la Famille du New Jersey, les DeCavalcante.
En 2005, Perna plaida coupable d'avoir dirigé une opération de jeux illégaux avec deux de ses fils: Joseph ''Little Joe'' Perna et John Perna, tout deux soldats des Lucchese. Le père fut condamné à 15 mois de prison, tandis que chacun de ses fils furent condamné à 1 an.
Dans le cadre de l' ''operation HEAT '' John Perna est également accusé d'agression et de trafic de drogue. Un troisième fils, Ralph M. Perna, 35 ans, un associé de la Famille, est accusé de jeu, gangstérisme et usure. Des conversations enregistrées montrent que Ralph Perna Sr. A été promu capo en août 2007. Elles démontrent également que son fils Joseph Perna était soldat dans le crew de son père et dirigeait les opérations quotidiennes du réseau de jeu.

Martin Taccetta, 56 ans.

Taccetta avait été libéré de prison fin 2005 après avoir purger 12 ans pour avoir, en 1984, participé au tabassage à mort, à coup de clubs de golf, de James "Jimmy Sinatra" Craporatta. “Jimmy Sinatra” était un homme d'affaires qui avait résisté à une tentative des Lucchese de s'approprier l'affaire de machines vidéo poker de son neveu. En mai 2007, Taccetta était de nouveau accusé d'usure, de jeu illégal et de corruption syndicale. Selon certaines rumeurs, Taccetta aurait servi d'inspiration pour créer le personnage Silvio “Sil” Dante, de la série télé “Les Soprano.”


Les soldats des Lucchese Antonio ''Curly'' Russo et John ''Blackie'' Mangrella ont également été arrêtés.
Parmi les accusés se trouvent également un gardien de prison, Michael Bruinton, et un membre important du gang des 9 Tre Gangsters, un sous-groupe du gang de rue principalement Afro-américain des Bloods.
Edwin Spears est un five-star general (général cinq-étoiles) du gang de rue des Nine-Trey Bloods.
Joseph “Little Joe” Perna, soldat des Lucchese, 38 ans, et un associé des Lucchese, Michael Cetta, 41 ans, sont accusés de gangstérisme, conspiration de distribuer de la drogue et d'autres charges qui proviennent, en grande partie, de conversation téléphonique entre les gangsters Italo-américains et les Bloods. Les enquêteurs déclarent ne pas savoir exactement comment Spears, 33 ans, incarcéré, forgea des relations avec des membres de la Famille Lucchese. Les autorités accusent les gangsters d'avoir mis en place un plan qui leur permettait de distribuer de l'héroïne, de la cocaïne, de la marijuana et des téléphones cellulaires (interdits en prison) dans une prison d'Etat du New Jersey, la East Jersey State Prison of Woodbridge. Selon les enquêtes, Perna et ses associés fournissaient de l'argent liquide à Dwayne Spears, le frère d'Edwin, qui s'occupait d'acheter des drogues et des téléphones. Dwayne Spears passait ensuite la contrebande au garde de prison corrompu, qui les donnait à Edwin Spears pour les vendre dans la prison. Perna ramassait ensuite une grande partie des bénéfices.
Des transcriptions des conversations entre Perna et Spears rendues publiques par un document des autorités du New Jersey révèlent des détails de la relation entre Perna et les Bloods. Perna, par exemple, demanda Spears de l'aider à “calmer” un membre des Bloods qui essayait d'extorquer un “mec Italien” lié aux Lucchese. Spears dit à Perna d'utiliser son nom, déclarant, “Mon nom de gangster, dans mon quartier c'est Movelli... Dis-lui que je peux contacter n'importe qui de Jersey ou New York...”
Les conversations enregistrées révélèrent également que le jeune membre des Bloods était fasciné et en admiration devant les mafiosi. "Mais vraiment, mec, je vous adore à mort," déclara Spears à Joe Perna.
Les experts de la Mafia et les officiels des forces de l'ordre affirment que c'est le premier document qui démontre une alliance entre la Mafia et un gang de rue tel que les Bloods.
Marc Agnifilo, un procureur de l'Etat du New Jersey, qui a travaillé dans la lutte contre les gangs de rues et aussi contre le crime organisé, dit qu'il pense que Perna et Cetta se faisaient un peu d'argent en plus, indépendamment de la Famille. "Je ne pense pas que les Lucchese en général voudraient faire des affaires avec les Bloods," dit-il. "Je ne peux pas imaginer que les Lucchese ont déclinés au point d'avoir besoin des Bloods pour se faire de l'argent.”

Agnifilo ajouta que dans le passé, la Mafia a fourni des narcotiques en gros aux gangs de rue, mais il n'avait jamais entendu parler auparavant d'un niveau d'implication aussi rapproché que celui qu'avait Perna dans les affaires de Spears. "Cela serait très dangereux pour la Mafia de faire trop d'affaires avec les gangs de rue, pour quelques raisons” déclara-t-il. “Les gangs de rue opèrent d'une façon beaucoup moins discrète, ce qui amène à un nombre bien plus élevé de membres des gangs qui se font arrêtés... les membres de ces gangs, encore plus que les mafieux, ont tendance à coopérer avec les forces de l'ordre quand ils se font arrêtés, donc si vous avez des affaires en cours avec un membre d'un gang de rue vous courrez vraiment le risque qu'il se fasse pincer et vous balance.”

Jerry Capeci, un journaliste qui a écrit sur les Familles mafieuse de New York pendant des décennies, déclare que bien qu'il n'avait jamais auparavant entendu parler d'une alliance entre la Mafia et les gangs de rue, il n'est pas surprit. "Les gangsters sont opportunistes," déclare-t-il. "Il s'allieraient avec n'importe qui pour se faire de l'argent." Capeci ajoute qu'il ne croit pas que cette alliance suggère que la Mafia est désespérée et ne sait plus comment faire de l'argent. "Les Lucchese sont affaiblis, mais ils sont toujours une Famille criminelle New-yorkaise viable,” déclara-t-il. “Ils continuent à tuer quand ils ont à le faire.”

En février 2008, on apprit que les autorités avaient une nouvelle balance; Francine Hightower, 50 ans, une femme Afro-américaine liée aux Bloods. Elle accepta de devenir informatrice en échange d'une réduction de peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
USA, Operation HEAT : coup de filet dans la famille Lucchese
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ca reste dans la famille ..... des xtéristes ....
» Nouvel arrivant dans la famille
» Un nouveau motard dans la famille
» Nouveau né dans la famille Chrysler grand Voyager
» Jeu dans la direction et a coup moteur, vous connaissez ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Gigi'$ Crew :: Les mafias. :: La mafia Italo-Americaine-
Sauter vers: