The Gigi'$ Crew

*forum de discussion sur la mafia*
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La storia della Mafia...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TrinacriaLupara

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 37
Localisation : Regarde toujours derrière toi...
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: La storia della Mafia...   Sam 19 Mai 2007, 02:51





La Storia :


L'histoire de la mafia débute au 9ème siècle lorsque les Arabes gouvernent la Sicile.Opprimés sur leurs propres terres, les Siciliens tentent désespérément de trouver refuge.
D'ailleurs en langue arabe le mot "mafia" signifie "refuge".La Sicile étant constamment envahie, les habitants de l'île révoltés créerent une société secrète afin de développer une solidarité familiale basée sur l'héritage sicilien qu'ils appellèrent la "Mafia".
La structure de cette organisation reposait sur la famille et était dotée d'une forte hiérarchie.
Les Dons régnaient à la tête de la famille et agissaient comme responsables de la mafia de chaque village.
Ils rendaient des comptes au Don des Dons en italien : "Capo di tutti capi" et en anglais "Boss of bosses", à Palerme, la capitale de la Sicile.
Les membres étaient appelés mafiosi, au singulier mafioso.
Mais c'est au 19ème siècle que la mafia devint un vaste réseau criminel.
Ses membres ne respectaient aucune autre autorité que la leur et joindre la mafia était comme entrer en religion.
C'était un engagement pour la vie.
Tout porte à croire que la branche italo-américaine de la mafia, appelée la "Cosa Nostra", a pris racine en 1893 lorsque Don Vito Cascio Ferro prit la fuite vers New York après avoir commis le meurtre de Emanuele Notarbartolo, un banquier sicilien.Plusieurs autres mafiosi s'enfuirent vers les USA dans les années 1920 quand Mussolini tenta d'exterminer la mafia en Sicile.
À l'affût des opportunités lucratives qu'offraient les États-Unis, des milliers d'autres membres de la mafia vinrent s'établir en Amérique.
Au début du 20ème siècle, toutes les grandes villes américaines avaient leur propre mafia.
Elles opéraient surtout dans le racket de la protection, mais étendirent leurs opérations vers le jeu, la prostitution et la contrebande d'alcool.
L'époque de la prohibition marqua la période la plus légendaire de ces gangsters.
Ainsi les membres de la mafia purent affirmer ouvertement leur pouvoiret leur richesse, et leurs bandes prospérèrent.
La plupart des activités commerciales usuelles de la mafia sont utilisées, que ce soit comme paravent à des activités illégales où comme moyen de blanchiment de l'argent récolté.Ces activités recouvrent aujourd'hui les domaines les plus variés dont la vente d'armes, la contrefaçon, le trafic de drogue, le trafic d'êtres humains, les jeux d'argent (paris et casino), le proxénétisme (la prostitution étant dépénalisée, voire légale), le racket, le vol (délit).
En général, la mafia préfère recourir à l'intimidation, la corruption où le chantage plutôt qu'à la force pour contraindre ceux qui lui résistent.De cette manière elle attire moins l'attention du grand public sur elle.
Mais il arrive régulièrement que pour se débarrasser de concurrents ou de témoins gênants ou de traîtres, les mafias usent de méthodes brutales comme les "guerres de gangs" pour la prise de contrôle d'un territoire ou d'un marché et "assassinat" de témoins, de complices où même de juges...



Étymologie :


Le terme mafia a diverses étymologies possibles, plus ou moins vérifiables et réalistes. Ainsi, il serait une déformation :

- de l'arabe Ma-Hias spacconeria, qui est en relation avec le courage dont font preuve les membres de telles organisations.
- de l'arabe mu'afak ("protection des pauvres") ou maha ("grotte de pierre").
- du mot toscan maffia qui signifie "misère" ou "ostentation voyante, orgueilleuse".
- des vêpres siciliennes et adopté comme sigle pour Morte Ai Francesi (Plantagenêt) Indipendenza Anela. On raconte traditionnellement qu'un soldat français nommé Droetto viola une jeune fille. La mère, bouleversée par ce qui était arrivé à sa fille, courut à travers les rues en hurlant «Ma - ffia, Ma - ffia!» ou « mia figlia, mia figlia » ("Ma fille, ma fille").
Le cri de la mère fut répété par d'autres et depuis Palerme le terme se diffusa dans toute la Sicile.
Le terme mafia devint ainsi le mot des mouvements de résistance, émergeant ansi de la lutte des siciliens et des italiens très pauvres. L'expression « mia figlia » aurait pu également être prononcée par une mère suite à un crime sur sa fille, mais passionnel cette fois-ci, ce qui opposa deux puissantes familles Siciliennes et déclencha ainsi l'une des premières vendetta.
Le terme Toscan entra dans la langue populaire en Sicile juste après l'unification de l'Italie en 1862, où il subit le phénomène de l'affaiblissement phonétique, comme d'autres mots toscans entrés dans l'usage sicilien.
Il servit alors à désigner d'une part l'organisation secrète des classes populaires, qui trouvaient dans la mafia la protection contre le pouvoir des classes dominantes.
Et d'autre part le courage et l'ostentation des mafiosi de cette époque. Aujourd'hui encore, en Sicile, l'adjectif mafiusu est utilisé aussi pour désigner quelque chose de coûteux : un costume élégant ou une voiture prestigieuse sont "un vestito mafiusu, una machina mafiusa", car à l'époque le peuple voyait dans les mafiosi leurs défenseurs, mais aussi car il associait l'idée de la justice sociale avec celle de l'avenance et de la prestance.

Selon l'historique des traditions populaires de Giuseppe Pitrè, le terme était utilisé dans le parler d'un quartier populaire de Palerme, comme synonyme de beauté et d'audace.

L'expression mafia est devenue courante à partir de 1863, avec la pièce I mafiusi di la Vicaria de Giuseppe Rizzotto et Gaetano Mosca, qui eut un grand succès et fut traduit en Italien, Napolitain et Meneghino, diffusant le terme sur tout le territoire national.

Dans cette pièce, le mafioso est le camorrista, l'"homme d'honneur", c'est-à-dire l'individu qui adhère à une société qui s'oppose aux institutions et qui exhibe courage et supériorité. Un document confidentiel signé par le préfet de Palerme Filippo Gualtiero en avril 1865, mentionne la "Mafia, o associazione malandrinesca" (en français "la Mafia, ou association de malandrins").

Dans les années 1860 commence la notoriété du terme, qui désigne par exemple dans les documents officiels, comme les communications des fonctionnaires, à la fois une association de malfaiteurs et un comportement courant dans la société sicilienne.



Origine(s) :


La mafia est originaire d'Italie du Sud, où ce type d'organisation a été identifié et caractérisé en tant que tel en premier, dès le XIXe siècle (bien que des organisations du même type aient pu exister à d'autres endroits et en d'autres temps).

Cinq organisations mafieuses sont recensées en Italie méridionale:

La Camorra (en Campanie).
La Cosa Nostra (en Sicile).
La 'Ndrangheta (en Calabre).
La Sacra Corona Unita (dans Les Pouilles).
La Stidda (en Sicile).

Les organisations criminelles considérées comme des mafias stricto sensu par les criminologues sont, outre les mafias italiennes, les Triades chinoises, les Boryokudan japonais (dont les membres sont appelés « Yakuza »), la mafia italo-américaine, la Mafiya russe, la Maffya turque et la mafia albano-kosovare. D'autres groupes criminels tels que les cartels colombiens, les clans nigérians, les posses jamaïcains, la pègre du sud de la France, etc. ne peuvent pas être qualifiés de « mafias » au sens strict, dans la mesure où leurs caractéristiques ne correspondent pas aux critères de définition d'une mafia (stade symbiotique d'intégration dans la société, espérance de vie des institutions supérieure à celle des individus en place…).



Fonctionnement :


La mafia fonctionne sur un modèle d'économie parallèle ou souterraine. Elle cherche à contrôler les marchés et les activités où l'argent est abondant, circule en numéraire (argent liquide) et est facile à dissimuler au fisc. La plupart des activités commerciales usuelles sont utilisées, que ce soit comme paravent à des activités illégales ou comme moyen de blanchiment de l'argent récolté. Ces activités recouvrent aujourd'hui les domaines les plus variés :

la vente d'armes
la contrefaçon
le trafic de drogue
le trafic d'êtres humains
les jeux d'argent (paris, casinos ...)
le proxénétisme (la prostitution étant dépénalisée, voire légale)
le racket
le vol (délit)

En général, la mafia préfère recourir à l'intimidation, la corruption ou le chantage plutôt qu'à la force pour contraindre ceux qui lui résistent. De cette manière elle attire moins l'attention du grand public sur elle. Mais il arrive régulièrement que pour se débarrasser de concurrents ou de témoins gênants ou de traîtres, les mafias usent de méthodes brutales : guerres de gangs pour la prise de contrôle d'un territoire ou d'un marché, assassinat de témoins, de complices ou de juges avant un procès en sont quelques exemples.



Lutte contre la mafia :



Les politiques de lutte contre cette organisation criminelle se heurtent à l'adaptabilité de ces structures souples et décentralisées, capables de délocaliser leurs activités et de diversifier leurs flux financiers sans limites dans le monde entier. Entreprendre des enquêtes transnationales et remonter les multiples filières devient alors un casse-tête pour les juges, d'autant plus que certains pays comme les paradis fiscaux ne font rien pour leur faciliter la tâche. C'est principalement dans cette optique que Interpol a été créé, elle permet de centraliser les informations pour faciliter la coopération internationale.



La lutte en Italie :


L'Italie a réussi à donner quelques coups significatifs aux organisations mafieuses qui œuvraient sur son territoire et à partir de celui-ci. Les procès à grande échelle (opération « mains propres ») dans les années 1990 ont permis l'arrestation de plusieurs figures emblématiques de la mafia locale, tout en mettant hors d'état de nuire de nombreux politiciens véreux.

L'assassinat particulièrement démonstratif des juges Giovanni Falcone et Paolo Borsellino (au moyen d'une tonne de TNT dans chaque cas) donna malheureusement un coup d'arrêt grave à cette action.

Le 30 novembre 2004, plusieurs milliers de manifestants se sont retrouvés dans les rues de Naples, pour protester contre la mafia locale Camorra. En 2004, les règlements de compte entre bandes mafieuses rivales, ont fait 119 morts, surtout dans les quartiers défavorisés de Scampia et de Secondigliano. Cette guerre mafieuse n'a pas encore atteint l'ampleur de celle qui avait fait 273 morts dans la seule année 1981. (Source : Le Monde, 1er décembre 2004).

Plusieurs sites Web anti-mafia ont été créés comme Libera et Addio Pizzo.



Organizzazione :

Le schéma est relativement simple, le plus haut placé c'est le Boss où autrement dit le "Don" c'est lui dirige la famille mafieuse, il ne s'occupe jamais du "sale boulot" il prend les décisions et donne les ordres, le Boss est toujours accompagné de son Conseillé, dans certain cas le conseillé est aussi avocat, il connais toutes les lois imposées par la mafia, mais il n'est généralement pas de famille avec le Boss, ensuite il y a le Sous-Boss qui prend bon nombres de décisions et qui a presque autant de pouvoirs que le Boss, il dirige le Caporegime qui est composé de plusieurs Capo "Capitaine" ensuites les Soldats, ce sont eux qui portent les armes, ils sont aussi appellés les "hommes d'honneur" et enfin les Associés qui sont souvent des fréquentations, des politiciens ou encore des policiers corrompus...



Definizione :



Cosche : signifie "famille", les membres sont en général liés par le lieu où ils vivent que par le sang.
Cupola : c'est l'organe supérieur qui supervise l'action des différentes familles.
Don : c'est le chef de Famille.
Sottocapo : c'est le second du chef de famille.
Consiglieri : ce sont les conseillers du chef de famille.
Capidecina : ce sont les chefs locaux qui sont nommés par le chef de famille.
Picciotti : ce sont les "hommes d'honneur", appelés ainsi car ils sont chargés de récolter le fruit du racket.
Pizzu : c'est le nom du racket.
Pentito : personne regrettant amèrement sa décision.
Camorra : la mafia napolitaine.
Lupara : fusil à canon scié, arme traditionnelle de la mafia sicilienne.



Sbirro : surnom insultant pour les policiers
Sgarrista : soldat le plus haut placé.
Sangu Chiama Sangu : "le sang appelle le sang" ou "le sang répond par le sang".
Ergastulanu : jugé à vie.
A'Mbasciata : le message.
Omertà : loi du silence.
Repenti : mafieux qui accepte de collaborer avec la justice.
Cosa Nostra : l'organisation mafieuse sicilienne (notre affaire).
N'Drangheta : l'organisation mafieuse calabraise .
Il padrino : qui signifie le parrain, un membre du clan très respecté.
La vendetta : qui signifie la vengeance, le règlement de compte.
Capo di tutti capi : le boss des boss.
DIA : Direzione Investigativa Antimafia (Direction Investigative Anti-Mafia)
Posato : qui est bani de la mafia.
Incaprettamento : technique d'étranglement, la victime a les poignets et les pieds ataché au dos et une corde relie le tout autour du cou donc la victime s'etrangle d'elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobo

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Localisation : lyon
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La storia della Mafia...   Sam 19 Mai 2007, 13:04

TrinacriaLupara a écrit:




[color:d843=red:d843]La Storia :


L'histoire de la mafia débute au 9ème siècle lorsque les Arabes gouvernent la Sicile.Opprimés sur leurs propres terres, les Siciliens tentent désespérément de trouver refuge.
D'ailleurs en langue arabe le mot "mafia" signifie "refuge".La Sicile étant constamment envahie, les habitants de l'île révoltés créerent une société secrète afin de développer une solidarité familiale basée sur l'héritage sicilien qu'ils appellèrent la "Mafia".
.

Ce n'est pas de ca qu'a debuté la Mafia et meme le mot en lui meme !!! Ca n'a rien a voir avec les arabes !!!

De plus les arabes ne gouvernaient rien du tous en Sicilie a cette epoque , rien de rien ce n'etait qu'une petite parite de la population !

Lem ot viendrait plutot d'une mere qui cria " ma fia !! ma fia !! " lorsq'uelle appri que sa fille se fut violer partie des francais !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TrinacriaLupara

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 37
Localisation : Regarde toujours derrière toi...
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: La storia della Mafia...   Sam 19 Mai 2007, 13:22

L'éthymologie de ce mot est controversée, il y a plusieurs avis notemment celui-ci :


Juste une petite remarque sur l'éthymologie du mot "mafia" Ce n'est pas un mot sicilien, mais un acronyme sicilien qui signifierait Morte Alla Francia Italia Anelo, (mort à la France c'est le cri de l'Italie), symbole crée par les Zii après la campagne d'Italie de Napoléon qui appauvrit énormément les régions du sud de la péninsule. il existe une autre origine, arabe celle-là, qui signifierait elle vantardise.

L'origine exacte du mot Mafia est effectivement inconnue. Le Larousse de 1928 dit ne pas prendre au sérieux la version suivante : "Mazzini autoriza furti, incendî, avvelenamenti" (Mazzini - révolutionnaire 1805-1872 - autorise les vols, les incendies, les empoisonnements) La seule certitude est que, comme pour la Camorra napolitaine, l'origine en remonte aux bandes de soldats féodaux que l'abolition de la féodalité par la Constitution de 1812 laissa sans emploi, qui furent alors transformés en une sorte de police dissoute par Garibaldi en 1860 et qui continua ses activités de façon occulte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobo

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Localisation : lyon
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: La storia della Mafia...   Sam 19 Mai 2007, 13:26

Wi je suis d'accord avec cette version :!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La storia della Mafia...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La storia della Mafia...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Videos de la Roma
» Corsa della Bricolla 2010
» Mafia dans la construction...
» Giuseppe, et sa voiture de juge anti-mafia (90 Inside)
» Présentation de Hell Mafia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Gigi'$ Crew :: Les mafias. :: La mafia italienne.-
Sauter vers: